Au sujet d'une conférence annulée : quand l'islamisme l'emporte en Belgique

Ce mercredi 3 juin, Claude Moniquet et le député MR Denis Ducarme devaient donner une conférence à Verviers à l’invitation de la section locale du Mouvement Réformateur (MR) par ailleurs pivot de la coalition gouvernementale belge.

 

Le thème de la conférence était le radicalisme et le djihadisme. Si le MR de Verviers avait décidé d’organiser, dans un lieu privé, cet évènement, ce n’est pas par hasard : c’est à Verviers, le 15 janvier dernier, qu’une cellule opérationnelle de l’Etat Islamique, qui préparait apparemment des attentats contre la police avait été anéantie et que deux terroristes récemment revenus de Syrie avaient été tués.

 

Nous avons appris avec stupéfaction, en milieu d’après-midi que les autorités locales, sur avis du chef de corps de la police et de l’Office Central Analyse de la Menace (OCAM)  avaient décidé d’interdire cette conférence pour « raisons de sécurité », des menaces ayant apparemment été proférées contre les forces de l’ordre et le bourgmestre (maire) estimant ne pas avoir les moyens d’assurer la sécurité de ses policiers et de ses concitoyens. 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload