Au sujet du départ du général Pierre de Villiers

19/07/2017

Après plusieurs jours de crise, le général Pierre de Villiers a démissionné de son poste de CEMA.

 

Quoique l’on pense des incontestables qualités du général Pierre de Villiers et de son courage, il ne peut y avoir, dans notre système, l’ombre d’un désaccord entre le CEMA et le Président de la République. Et si c’est le cas, c’est le CEMA qui s’efface, ce que Pierre de Villiers a fait ce matin avec dignité.

 

C’est, clairement l’esprit de nos institutions et, plus généralement, celui de la démocratie ; le Président est chef des armées et celles-ci se soumettent au politique : "Le sabre s'efface devant la toge"...

 

Et ce n’est pas faire insulte au général de Villiers que de remarquer qu’il avait annoncé depuis plusieurs mois son départ et que, par ailleurs, il est le frère de l’homme politique Philippe de Villiers. Je n’en tire aucune conclusion si ce n’est qu’il est peut-être un peu hâtif d’en faire une « victime » de la politique du Président de la République….

 

Tags:

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload