Un FBI européen contre le terrorisme ? La fausse bonne idée..

Depuis les attentats de janvier 2015 à Paris, des voix se font entendre pour réclamer la création d'un FBI européen ou d'un grand service antiterroriste au niveau de l'Union. C'est, à mon avis, une fausse bonne idée et ce pour au moins cinq raisons: 1) La sécurité, ou plus exactement la "sûreté", même si certains de ses aspects sont couverts par le "troisième pilier" de la construction européenne reste, fondamentalement, une compétence nationale pour ne pas dire régalienne. Si les Etats de l'Union ont des intérêts communs dans certaines matières - la lutte contre le terrorisme, mais également contre l'immigration clandestine ou le crime organisé, pour n'en citer que trois -, ils sont divisés

Arrêter le Belgian Bashing mais regarder la réalité en face

Depuis les attentats du 13 novembre, les autorités belges ont été la cible de nombreuses attaques pour leur « faiblesse » face à la menace terroriste, leur « naïveté » ou encore, pour les plus désagréables, leur « stupidité ». Ces critiques et ces excès de langage n’ont guère d’importance mais elles sont injustes. Dans le cadre légal qui est le leur et avec les moyens qui leurs sont donnés, les « services » belges ne travaillent pas plus mal, toute chose étant par ailleurs égales, que les autres. Certes, la Belgique n’a pas vu se préparer les attentats du 13 novembre ni même ceux du 22 mars. Mais cette accusation peut être portée contre tous les pays industrialisés qui ont été victimes d’att

L'AUTEUR
RUBRIQUES

Par tags
Mes sites et blogs
Me suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
Archives