Attentat de Berlin : la faillite d’une sécurité allemande marquée par le poids de l’histoire

Le drame de Berlin a été (et sera encore, n’en doutons pas) l’occasion pour l’extrême droite allemande et les populistes, partout en Europe, d’attaquer la politique d’accueil des migrants voulue par Mme Angela Merkel. C’est un faux et mauvais procès. Bien entendu, le flux des « réfugiés syriens » de 2015 a été exploité par Daech, et peut-être par d’autres organisations terroristes ou criminelles, pour infiltrer en Europe des terroristes ou des indésirables. Comme ceux qui ont frappé à Paris le 13 novembre 2015 ou à Bruxelles, le 22 mars 2016. D’autres ont, depuis, été arrêtés, à Salzburg, à Paris ou ailleurs. Mais de combien de personnes parlons-nous ? Une vingtaine ont été identifiées (elle

L'AUTEUR
RUBRIQUES

Par tags
Mes sites et blogs
Me suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
Archives