Conflans-Sainte-Honorine : « Attentat de rupture » et « Djihad de voisinage »

La décapitation d’un enseignant en histoire-géo, à Conflans-Sainte-Honorine, vendredi 16 octobre, en fin d’après-midi, marque incontestablement une nouvelle étape dans l’offensive djihadiste en France et en Europe. Pas tant par l’horreur des faits – nous y sommes, malheureusement, habitués – mais par la qualité de la victime, par la motivation concrète de l’acte criminel posé et par son contexte. Samuel Paty était âgé de 47 ans, marié et père de famille, il était aussi un enseignant chevronné, amoureux de son métier et apprécié à la fois – à en juger par les témoignages qui fleurissent - par ses collègues et par la majorité de ses élèves. 1 – D’abord, quelques chiffres Depuis le 11 mars 201

Une chronique des temps de Covid

Elle est venue doucement, lentement, insidieusement ; Nous ne l’attendions pas, mais elle est venue. Nous étions forts, invincibles, immortels, éternels et on nous promettait de « vivre jusque 120 ans ! Mais elle est arrivée, silencieusement, sans se faire remarquer. Nous étions enfoncés dans notre confort et pétris de nos certitudes, Et la mort pour nous, était surtout celle des autres, de ceux qui n’ont pas de chance : Comme ces enfants d’Afrique décimés par la faim, avec leurs gros ventres ballonnés, mais dont le spectacle ne nous a jamais empêchés de nous resservir une part de buche, à Noël ; Comme ces victimes du terrorisme ou de guerres absurdes, dans des pays que, parfois, nous ne sav

Sophie Pétronin : Deux ou trois choses sur les conditions de sa libération

« Macron a fait libérer 200 djihadistes » : c’est l’un des très nombreux clichés qui circulent sur les réseaux sociaux depuis hier, après l’annonce de la libération de Sophie Pétronin. Thèse séduisante, vite écrite et vite digérée mais qui n’a qu’une faiblesse : elle ne repose sur rien. Sinon sur la volonté de nuire et sur cette déplorable habitude très française de transformer tout évènement, quel qu’il soit en arme de politique intérieure. Par ailleurs, des choses ont été écrites sur Sophie Pétronin qui méritent un recadrage. Il me semble donc intéressant de rétablir quelques éléments factuels recueillis, depuis 24 heures, auprès d’acteurs « proches du dossier » Sur la négociation ayant co

L'AUTEUR
RUBRIQUES

Par tags
Mes sites et blogs
Me suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
Archives